« La bête et sa cage » de David Goudreault

« La bête et sa cage » de David Goudreault

Craque littéraire POUR la Revue « Les libraires » – #95 : Juin-juillet-aout 2016

0028__lib95

UN CHOIX DE BILLY ROBINSON, Librairie de Verdun

LA BÊTE ET SA CAGE

David Goudreault, Stanké, 248 p., 22,95$

David Goudreault est travailleur social, poète et romancier. Il nous a étonnés avec un premier roman, La bête à sa mère, un récit vif et brutalement sensible. De sa plume déroutante, il revient avec la suite des mésaventures de ce pauvre jeune homme à l’esprit tourmenté. Maintenant qu’il est emprisonné pour un crime qu’il a commis, son avocat et son psychologue l’encouragent à noter son quotidien et ses réflexions. On assiste alors à la poursuite de sa chute malheureusement inévitable. Se laissant prendre rapidement dans les mailles de la violence, il sera entraîné dans la toile de petits et grands méfaits qui laisseront, sans aucun doute, beaucoup de séquelles. On se surprend tout de même à s’attacher à ce personnage qui a finalement beaucoup de bon en lui, mais dont l’intelligence et les bonnes intentions sont étouffées par son environnement et son éducation. La belle Édith réussira-t-elle à le ramener dans le droit chemin? La découverte de la lecture transformera-t-elle sa perception du monde qui l’entoure? Comme avoir des nouvelles d’un vieil ami à qui on ne souhaite que du bon, on retrouve les mésaventures de ce jeune homme avec beaucoup de plaisir. Maintenant que la surprise du premier tome est passée, je suis rassuré de voir que l’écriture de David Goudreault se bonifie encore avec ce roman, pour mon plus grand plaisir. Ne boudez pas le vôtre!

Capture d’écran 2016-06-21 à 18.28.14

 

Les commentaires sont clos.