Pourquoi Simon sourit-il autant? Et que cache-t-il derrière ce sourire? Que camouflent les costumes de mascotte qu’il emprunte ou les masques qu’il revêt? D’où lui viennent cette légèreté, cette juvénilité? C’est à ces questions que Simon tente de répondre, en revisitant l’arrivée lumineuse du théâtre dans sa vie. L’auteur se dévoile et se donne sans demi-mesure. Avec une gravité qui prend aux tripes… mais avec le sourire.

– Mais Simon, tu dis tout. Garde-toi une petite gêne, pour l’amour.

– J’ai envie de tout dire. En fait, j’ai besoin de tout dire. J’essaie de mieux me cerner. J’ai l’air transparent, mais je suis insaisissable comme une pile d’acétates.

Les textes de la collection III renferment chacun trois récits inspirés de moments marquants dans la vie de leur auteur. Peut-être s’y glisse-t-il une part d’invention. Peut-être pas. La collection regroupe des livres de Marc Séguin, Catherine Mavrikakis, Maxime-Olivier Moutier et Léa Clermont-Dion.

Formé en interprétation théâtrale au Collège Lionel-Groulx, Simon Boulerice est un touche-à-tout épanoui. Chroniqueur radio et télé, il navigue également entre le jeu et la mise en scène. Surtout, il écrit : du théâtre, de la poésie et des romans, tant pour adultes que pour enfants. Parmi sa cinquantaine de titres : Simon a toujours aimé danser, Martine à la plage, Javotte, Edgar Paillettes, PIG, Le Dernier qui sort éteint la lumière et L’Enfant mascara. Ses œuvres sont traduites en sept langues. Comme scénariste pour la télé, il collabore à la nouvelle mouture de Passe-Partout en plus de signer tous les textes de la série Six degrés, présentée à Radio-Canada en 2020.


le_vecteur
contact@levecteur.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *